Compétitions·Crossfit

17.1 : premières impressions

Hier, à 2h du matin, Dave Castro a annoncé le WOD 17.1 de la phase Open des CrossFit Games 2017.


Malgré une nuit quasi blanche la veille et une journée bien chargée (excuses de merde), je l’ai tenté après l’annonce, et ce avec haltère pas ergonomique (ce n’était pas une dumbbell mais une haltère de musculation).

Après avoir élaboré ma « petite stratégie«  puis installé mon matériel  (une box, 2 lignes blanches à la craie, mon haltère, ma bouteille d’eau et une poubelle en cas d’urgence), le compte à rebours a été lancé.

3…
2…
1…
BIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIP

Me voilà partie sur le premier tour, avec pour but de faire les 10 Dumbbell snatches unbroken.

Petit détail qui a toute son importance: mon max en snatch au bras gauche était de 12kg (16kg au droit), donc un coup sur deux c’était très difficile…

Et tout ça dans le plus grand des silences avec pour seul bruit mon juge qui compte mes répétitions et me balance quelques no rep pour la forme 😀 (oui, nous étions deux à la box à cette heure là).

Le temps passe, je finis mon tour des 40 snatches 15 burpees.
Il ne me reste qu’un tour, 50 snatches, avec une nausée qui me prend aux tripes…

Je continue, je ne lâche pas, je donne tout sur les burpees puis je tombe écroulée par terre au Time (15’44).
Quoi de mieux pour commencer mes vacances que réussir à terminer ce WOD dans le Time Cap ?
Je suis ravie ! (Et fatiguée mais c’est ça qui est bon).

Cette sensation de fierté d’avoir tenu le coup, mais aussi de satisfaction d’avoir terminé, c’est magique !

Rien que pour cela je trouve que chaque CrossFiteur devrait s’inscrire !!!


Si vous trouvez que « ce WOD est facile, les poids sont légers, les mouvements ne sont pas techniques … », n’oubliez pas que s’il vous paraît facile à vous… que va en penser Rich Froning ? (mouahahaha ben oui on est aussi en compétition avec les plus grands dans la phase Open)

Non, ce WOD n’est pas facile, il est accessible pour des personnes débutantes, pour des gens qui n’ont pas de box affiliée à proximité, ou même des gens qui n’ont pas le budget de s’inscrire dans une box (type étudiants sans salaire passionnés par le sport…).


Exemple
: Barni Bojte, un petit jeune de 18 ans, pour les Open 2016, avait utilisé un espèce de medball avec ce qu’il avait trouvé, dans son garage, pour participer, on le voit peser son truc sur le 16.4 : https://m.youtube.com/watch?v=o9El2AcgpvQ (jetez un oeil cela vaut le détour) !

Alors oui, il n’y a pas de yoke ou de pegboard, et les mouvements sont « simples », mais ça n’enlève en rien le fait que c’est une compétition et qu’il faut être le meilleur et tout donner.

Par consequent, vous risquez de finir, comme moi, écroulés par terre, en vous disant que non, ce n’était pas un WOD « facile ».

Samedi, je vais refaire ce WOD lors d’un événement organisé par la box de Clermont Ferrand (CrossFit Au Vert Gnak), avec l’ambiance et les encouragements qui vont avec.
Du bruit, des collègues, une communauté unie, et j’imagine bien que tout ça va m’aider à atteindre mon but : exploser le temps de ma première tentative !

Alors je vous retrouve samedi pour vous donner des nouvelles 😉
En attendant, un peu de récupération en visitant Clermont Ferrand !

Bon courage les Bébés CrossFit !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s